Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lors du dernier conseil municipal, il a été annoncé qu’à compter d’octobre, les procès verbaux de la police municipale seront dressés au moyen d’un boîtier électronique.

 

En effet, la police municipale sera équipée de terminaux mobiles afin de procéder à une verbalisation électronique des contrevenants. Ainsi les procès verbaux seront télétransmis directement et en temps réel aux services de l’Etat chargés du recouvrement des contraventions.

 

Les contrevenants, en particulier pour des faits de stationnement, ne trouveront plus le double du procès verbal habituel qui indiquait le motif, la classe et le tarif de la contravention, mais seulement un papillon indiquant qu’ils ont été verbalisés.

 

Cette nouvelle procédure supprime des tâches administratives qui suivaient la verbalisation par carnet à souche : mise à jour des souches, enregistrement, envoi de courrier et archivage. Cela permettra d’améliorer la présence de nos policiers sur le terrain. Ils seront plus actifs pour faire respecter les conditions de stationnement dans le centre du village ce qui devrait améliorer la rotation des véhicules et faire disparaître les stationnements gênants.

 

Le coût de l’équipement  (5 terminaux et les équipements de télétransmission nécessaires au bon fonctionnement du système de verbalisation électronique) s’élève à 5130 euros HT,  coût pour lequel la mairie a demandé une subvention.

 

Il semble que la mairie était , tôt ou tard, obligée de s’équiper de ce matériel qui devrait doter au fur et à mesure toutes les forces de police.

 

Cependant, au moment où la recherche d’économies est cruciale à tous les niveaux de l’état, on peut se demander pourquoi avoir acquis 5 appareils. A t-on déjà vu à Trans 5 policiers municipaux en activité au même moment ?

 

L’effectif mobilisable de la police municipale évolue en fonction des récupérations, des stages de formation, des absences pour maladie. Son plein effectif théorique est rarement sur le terrain à un même instant. Une dotation de deux ou trois terminaux n’était-elle pas largement suffisante ?

 

Petite économie…Mais ne dit-on pas les petits ruisseaux font les grandes rivières ! Sans doute, ne serait-il pas inutile d’y penser à l’occasion de la préparation du budget 2013.

Tag(s) : #Trans - Vie de la commune