Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vendredi dernier, les habitants du Peybert - ceux qui sont alimentés par le canal de Provence - ont eu la désagréable surprise de subir dans l’après-midi une coupure d’eau sans en avoir été prévenus. Une telle coupure peut endommager les machines à laver qui étaient en train de fonctionner !

 

Le manque d’information est compréhensible lorsque la coupure est due à des travaux de réparations, suite à une fuite.

 

Mais, l’alimentation en eau a été interrompue à l’occasion de  la mise en place d’une borne incendie au carrefour des chemins du Peybert et celui de Draguignan à La Motte. Il n’est naturellement pas question de contester l’intérêt de cette implantation. Les travaux ont commencé le matin pour réalisation de la tranchée et préparation du lieu de pose de la borne et se sont poursuivis toute la journée. L’alimentation en eau a été interrompue  dans l’après-midi pour permettre le branchement de la future borne.

 

D’après les renseignements obtenus, les travaux ont été confiés par la mairie au fermier (la SAUR). Ces travaux étaient donc prévus, alors pourquoi ne pas avoir informé les usagers ?

 

Ce défaut d’information des usagers de la part de cette société n’est pas relevé pour la première fois.

 

Nous avions dénoncé cette fâcheuse insuffisance dans l’article suivant : « Qualité de l’eau ». L’erreur commise à cette époque n’a jamais été rectifiée et il aura fallu attendre la réception de la dernière facture de consommation d’eau pour que les usagers des quartiers Baudin, Varrayon et une partie du Peybert  puissent connaître les données concernant l’eau qu’ils consomment.

 

La mairie n’a-t-elle donc aucun moyen de pression pour obliger cette société à assumer son devoir d’information des usagers, que ce soit au sujet de la qualité de l’eau fournie ou des éventuelles coupures d’eau programmées ?

 

Cette société pourrait prendre comme modèle l’EDF qui informe parfaitement les usagers des éventuelles coupures du réseau électrique programmées et susceptibles de les affecter. Bien entendu, cela ne comprends pas les coupures qui surgissent de manière inopinée lorsqu’il pleut abondamment ou que le vent se lève !

Tag(s) : #Trans - Vie de la commune