Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nous avions déjà observé combien l’agenda de notre député était bien rempli, d’autant qu’il faut y ajouter celui des ses autres mandats : président de la communauté d’agglomération de la Dracénie, premier adjoint au maire de Draguignan, vice président de l’AFCCRE (Association Française du Conseil des Communes et des Régions d’Europe), membre du conseil d’administration de  l’ AdCF (Assemblée Des Communautés de France, organisations dans  lesquelles il est membre de commissions :

Comme député, il est membre de la  commission de la défense nationale et des forces armées, au sein de l’AdCF, il est vice-président de la commission Institutions et pouvoirs locaux.

Il était aussi Conseiller Régional, mais semble-t-il, il aurait démissionné après son élection comme député de la huitième circonscription du Var, ce qui n’apparaît pas sur la page « portraits » de son blog.

D’après ce que l’on peut lire sur le sujet, seuls certains de ces mandats permettent de cumuler les indemnités afférentes, sans plafonnement, car toutes les indemnités d’élus ne sont pas cumulables ou leur cumul est plafonné.

Donc, nous nous doutions que l’agenda de notre jeune élu était bien rempli, mais nous ne pensions quand même pas qu’il ait presque le don d’ubiquité, c’est à dire qu’il puisse être à deux endroits en même temps !

Voici une copie de l’agenda qui est en ligne :

 

 

130529_agenda-OAT.jpg 

Qui montre que l’on peut être à 15 heures à l’Assemblée Nationale, pour participer aux questions au Gouvernement et à 18 h à Draguignan….peut-être n’y a t-il pas beaucoup de questions ?

Il n’y a ni agenda, ni compte rendu d’activité du Président de la CAD, mais ce qui est constaté, c’est que les interventions régulières de notre président pour nous informer des décisions du Conseil Communautaires et pour éclairer les projets  sont devenus rarissimes. Par contre, il y a un suivi de l’activité des parlementaires et ceux qui s’intéressent à l’activité de notre député, ils trouveront les informations : [ ici ].

 

Comment peut-il faire face à toutes ses obligations ? Ne néglige-t-il pas certains de ses mandats locaux au profit des autres ? Que de temps perdu en déplacement, sans compter le temps consacré à de la simple présence, les fêtes, les rassemblements, les inaugurations qui n’ont que pour utilité de cultiver son image et de préparer de prochaines élections.

Cet exemple, proche, amène à confirmer que le cumul des mandats devrait être au moins réglementé, que certains mandats ne devraient être ni cumulables, ni ou peu renouvelables, afin que l’élu puisse se dédier pleinement au mandat qu’il a choisi, y être plus efficace, mais aussi avoir une vie mieux équilibrée, plus près de la réalité et du quotidien, en accordant du temps à ses proches.

Tag(s) : #La CAD