Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

140314_RP_TRANS-2014.jpg

 

Cette seconde réunion publique de la liste "TRANS 2014" conduite par le maire sortant M Jacques Lecointe s'est déroulée le 14 mars 2014 en la grande salle de la Salle Polyvalente et Culturelle. Elle était programmée à une heure plus tardive qu'habituellement, soit à 19 h au lieu de 18 h 30. Ceci n'a pas empêché l'arrivée de retardataires et un début de séance légèrement décalé.

 

Contrairement à la précédente réunion, la salle n'était pas tout à fait comble, on pouvait dénombrer environ 270 à 280 personnes, colistiers inclus, ce qui est une bonne performance.

 

Pour cette réunion, comme pour les suivantes, nous ne procéderons pas à un compte-rendu circonstancié, mais donnerons simplement nos impressions, elles restent les nôtres et peuvent ne pas être partagées.

 

Celles-ci sont de deux natures : L'une bonne, l'autre moins bonne...

 

Commençons par la seconde :

 

Dès l'entrée en matière, il est apparu que les positions ouvertes et compréhensives, sur la présence de plusieurs compétiteurs et sur le nécessaire et fructueux débat en espérant une campagne propre, ont brusquement changé. Le début du discours a été une critique en règle sur les motivations des candidats : besoin d'être reconnu, de notoriété, d'autorité...puis critiques sur les personnes par les divers intervenants et sur leur programme, en mettant en avant, quelques fois, des contenus obsolescents.

 

Il y a dans ces interventions, un relent des campagnes précédentes qui n'était vraiment pas utile et qui risque d'être préjudiciable à la campagne "digne et propre" espérée.

 

Le discours a été clôturé par l'annonce de menaces à travers des tag apposés sur l'enceinte du domicile d'un des colistiers, pour lesquels une plainte "contre x" a été déposée, et la diffusion d'un tract anonyme, considéré comme calomnieux. Nous avons eu connaissance de ce tract qui ne valait pas la peine d'en faire état. Là encore, le débat n'est pas amélioré par ces effets d'annonces qui ne mettent qu'en avant le comportement isolé de quelques uns.

 

Par ailleurs, pourquoi vouloir à tout prix, faire croire que l'on a été copié par les autres. Les candidats pensent-ils que les électeurs sont crédules ? La commune a des besoins, et les candidats, s'ils ont un minimum de crédibilité, doivent aboutir à des conclusions identiques, sauf à faire des choix qu'ils peuvent expliquer. Et si par hasard, un candidat avait une meilleure idée que ses compétiteurs, ce serait une preuve d'intelligence de ceux-ci, de la reconnaître comme telle et de se l'approprier.

 

Oui, il suffit de comparer le projet initial "projets phares" de "Trans 2014" et celui actuel pour constater les différences...et il y en a. Cela ne nous choque pas !

 

Enfin, le rappel des événements douloureux de 2010 et 2011, pour une candidature qui vise un prochain mandat et qui aurait dû se centrer sur l'avenir nous parait peu judicieux, voire inapproprié. Pour élire une nouvelle équipe, l'électeur a besoin d'espoir, voire de rêves, pas de se remémorer ses propres cauchemars.

 

Ne restons pas sur ces impressions plutôt négatives et revenons aux aspects plus constructifs :

 

L'équipe s'était installée au pied de la scène, la sonorisation plus performante que lors de la réunion précédente a permis un meilleur contact, plus direct,  avec le public qui s'est montré plus réactif.

Les exposés avaient été bien préparés, soutenus par des projections. L'idée de recenser des questions posées préalablement est bonne.

 

C'est d'ailleurs cette idée, émise par le maire sortant, qui nous a conduits à élaborer les listes de questions qui sont adressées à chacune des listes avec un temps de préavis identique afin qu'elles soient sur un pied d'égalité. Nous remercions l'équipe de s'être prêter à ce jeu. L'intérêt n'est pas de piéger les candidats, mais de mieux comprendre leurs projets.

 

Dans l'ensemble des réponses sérieuses et argumentées ont été apportées, à l'exception de quelques unes trop rapides ou élaguées plus ou moins intentionnellement. Les intervenants doivent savoir que ce n'est pas l'énoncé distinct et assuré d'une réponse "lue", ni la sonorisation, qui la rendent forcément plus pertinente !

 

Bien sûr, il ne faut pas s'attendre à ce que qu'un maire sortant mette lui-même en lumière ce qui n'a pas été réussi, et bien au contraire, il montre ce qui l'a été et c'est de bonne guerre. Mais, il ne devrait pas en vouloir à ses compétiteurs qui ne sont pas en positon d'utiliser l'acquis des mandatures passées, de vouloir en montrer les points faibles. Dans la même situation, ne ferait-il pas de même ?

 

Les interventions étant terminées, les participants ont été invités à continuer les conversations avec les colistiers en participant à un buffet dinatoire de très bonne facture.

 

140314 RP TRANS 2014 01

 

Les questions/réponses traitées au cours de cette réunion nous ont été communiquées par l'équipe "TRANS 2014", elles figurent [ ici ]

Tag(s) : #Municipales 2014