Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il vient de faire éditer le « Journal du député de la 8ème circonscription du Var ». Dans ce premier numéro tiré à 5000 exemplaires, on y découvre son activité et des précisions sur certaines ressources financières dont il dispose et qui ont fait "polémique" ces derniers temps.  

 

Considérant que la Dracénie couvre environ 100.000 habitant, ce journal n'atteindra qu'une petite partie de la population. On pourrait imaginer qu'en complément de cet édition "papier", ce journal soit publié sur le site du député. Cela aurait permis d'en rafraichir le contenu, car le dernier article en ligne date du 28 août 2013, donc de plus d'un mois et demi.

 

Afin que le plus grand nombre puisse en profiter et savoir à quoi s'active notre député, nous avons tenté de publier une sélection de morceaux "choisis" (en italique).

Ce premier journal s'articule de la manière suivante :

 

-  le rôle de votre député

-  mes fonctions au sein de l'assemblée,

-  retour sur un an de travail parlementaire,

- votre député joue la transparence

 

Ces informations demanderaient à être complétées car la transparence n'est pas absolue, il s'agirait plutôt d'une certaine translucidité, et bien sûr à être commentées.

 

La réserve parlementaire :

 

Nous avions abordé ce sujet dans un article précédent.

 

Notre député dispose de 115 000 euros qui ont été dépensés au profit de 12 communes et de 13 associations. La somme maximale allouée aux communes ne dépasse pas 10 000 euros. Nota : Notre commune n’a rien reçu,  peut-être n’avait-elle rien demandé.

 

L’indemnité représentative de frais de mandat :

 

Elle s’élève à 5 770 euros bruts/mois . La répartition des dépenses est celle-ci :

 

-           équipement et fonctionnement de la permanence : 36.83 %

 

-           hébergement et restauration : 26 %

 

-           frais de représentation : 11.76 %

 

-           cotisation groupe UMP, colloques et divers : 9.53 %

 

-           publications, carte de vœux, fournitures : 7.22 %

 

-           frais de déplacements (hors trajets Paris-circonscription) : 4.33 %

 

-           fleurs, gerbes, couronnes et médailles : 4.33 %.

 

 

Notre député dévoile aussi son emploi du temps type :

 

Lundi :

Matin : réunion avec l’équipe de direction générale de la CAD,

Après-midi : Bureaux communautaires et réunions CAD et ville de Draguignan,

Mardi :

Matin : départ pour Paris, puis réunion du groupe UMP et rendez-vous divers,

Après-midi : groupes de travail, questions au gouvernement, séances dans l’Hémicycle et groupes d’études,

Soirée : débat sur le thème de la défense puis séances de nuit dans l’Hémicycle

Mercredi :

Matin : bureau politique de l’UMP puis commission de la défense et rendez-vous divers à l’Assemblée nationale,

Après-midi :travail parlementaire, questions au gouvernement et séance dans l’Hémicycle,

Soirée : retour à Draguignan ou séances de nuit dans l’Hémicycle,

Jeudi :

Réunions diverses CAD et ville de Draguignan.

Vendredi :

Déplacements en circonscription et rendez-vous citoyens à la permanence parlementaire,

Samedi :

 Manifestations en circonscription (commémorations, brocantes, apéritifs, cérémonies officielles, inaugurations),

Dimanche

Manifestations en circonscription,

 

Nous constatons que l'activité  de M. Audibert Troin est éparpillée en diverses occupations à temps partiel relatives à ses mandats d'élus et certaines activités de pure représentation déportées plutôt sur le weekend. L'influence sur son agenda de ses autres activités au sein des associations n'est pas indiquée.

 

Notre député s'investit dans diverses instances : Commission Défense et forces armées de l’Assemblée nationale, groupes d’études et de groupes de travail tels que :

 

 

Groupes d’études :

 

Groupe de travail :

 

-gaz de schiste

- politiques de la ruralité

- commerce et artisanat

- viticulture

- automobile

- chasse et territoires

- famille et adoption

- industrie de défense

 

-     entente parlementaire pour la famille

-           modernisation de la vie publique

-           générations entreprise

-           cumul des mandats

-          cercle interparlementaire sur la défense et la sécurité nationale

-          enjeux sociaux (atelier » marché du travail » et atelier « assurance-chômage ».

 

 

Sachant que sa présence à Paris est réduite à deux journées par semaine ( moins le temps de transport du mardi matin), on peut s'interroger sur le temps de travail et de réflexion consacré à ces instances et quelle peut être sa valeur ajoutée.

Comment une personne peut-elle, même avec la meilleure volonté, étudier les dossiers, maîtriser et résoudre les problèmes d'actualité, réfléchir et préparer l'avenir en quelque matinées consacrée au niveau national, à la CAD, à une municipalité de 40 000 habitant et à assurer une présence et le contact du terrain dans sa circonscription ? 

 

Si on se réfère aux médias spécialisés, notre député est classé 88ème  des élus "cumulards"/1573 élus concernés [en savoir plus] . Ceci justifie, sans doute,  pourquoi,  il ne pouvait pas s'affranchir de participer au groupe de travail sur le cumul des mandats.

 

 

Aujourd’hui, on apprend que notre député inaugurera sa permanence pour les municipales de Draguignan le 19 octobre à 11 h place Gassin.

 

Si les électeurs acceptent de n'avoir qu'un maire à temps partiel, il pourrait donc en cas de victoire, cumuler les mandats de maire et de député au moins jusqu'en 2017,  puisque si la nouvelle loi sur le cumul passe, elle ne s’appliquerait qu’à cette échéance.

 

Maire de Draguignan, Député de la 8ème circonscription, Président de la CAD :  indiquera-t-il les mandats qu'il est susceptible d'abandonner lors de sa campagne électorale ? Est-il prêt à se consacrer pleinement au développement de la commune de Draguignan et aux Dracénois ?

Tag(s) : #Municipales 2014