Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le premier conseil municipal s’est réuni pour la première fois dans la salle culturelle et polyvalente ce qui a permis à environ deux cents Transians d’y assister.

 

 L’appel des nouveaux élus a montré que l’ordre des candidats des listes du groupe majoritaire « TRANS 2014 »  et de « Notre parti, c’est Trans » était respecté pour la mise en place des élus, par contre la liste menée par Vincent Missud « un avenir pour tous » est représentée, après plusieurs désistements, par deux jeunes : Mme Sophie Perrimond et M. Jéremy Gest.

 

Puis, la doyenne du conseil, Andrée Morel, a dirigé l’élection du maire : M. Jacques Lecointe, seul candidat, a été élu par 24 voix pour et 5 abstentions.

 

Prenant la présidence du conseil, le nouveau maire a fait voter une délibération qui arrête le nombre d’adjoints à 7 contre 8, légalement possible. Unanimité.

 

La délibération suivante concerne les noms des adjoints proposés par le maire :

 

  • 1er adjoint : M. Alain Caymaris
  • 2ème adjoint : M. Jacques Godano
  • 3ème adjoint : Mme Anne-Marie Amoroso
  • 4ème adjoint : M. Jean-Daniel Fortore
  • 5ème adjoint : Mme Hélène Curcio
  • 6ème adjoint : M. André Garcin
  • 7ème adjoint : Mme Hélène Ferrier.

 

 Vote : 24 voix pour, 5 abstentions

 

Puis, le maire a remis les écharpes aux nouveaux adjoints en indiquant leurs attributions :

 

M. Alain Caymaris : jeunesse et sports, affaires scolaires, associations. Pour l’aider, il aura une conseillère déléguée : Mme Catherine Regley.

M. Jacques Godano : environnement, sécurité, cimetière. Aidé par Mme Delahaye-Chicot.

Mme Anne-Marie Amoroso : affaires sociales et petite enfance.

M. Jean-Daniel Fortore : budget et finances.

Mme Hélène Curcio : culture, animation, tourisme.

M. André Garcin : urbanisme, aménagement du territoire.

Mme Hélène Ferrier : commerce, artisanat, patrimoine.

 

Sans doute à cause de l’émotion du moment, le maire a oublié de citer le nom d’un conseiller délégué qui travaillera en liaison directe avec le lui : M. Guy Mondary : eau, assainissement, travaux.

 

Le maire a ensuite donné la parole aux groupes minoritaires. M. Nicolas Missud et Mme Sophie Perrimond qui dans des discours très brefs ont dit à peu près la même chose : merci à ceux qui avaient voté pour eux et qu’ils seraient une opposition attentive avec un esprit constructif.

 

Le maire a clos la séance par une brève déclaration au cours de laquelle il a remercié les électeurs, les colistiers, les anciens élus et les nouveaux élus. Il a fait part de son émotion, fierté et humilité en précisant son respect du service public, de son souci de l’intérêt général qui guideront sa gestion pour les six ans à venir comme pour les derniers mandats exercés.

Sa priorité est la remise en état des routes et chemins et l’amélioration des conditions de vie de tous les Transians.

 

 Avant de convier les assistants au pot de l’amitié, il a indiqué que le prochain conseil aurait lieu le 15 avril.

 

Que dire de cette séance traditionnelle ?

 

Une demi-surprise : c’est le désistement de M. Vincent Missud au profit d’une « relève » par des jeunes représentants.

 

Mme Andrée Morel ayant déjà été conseillère municipale, On note que  4 des 5 membres de l’opposition n’ont jamais siégé dans un conseil municipal. La tâche du maire devrait s’en trouver facilitée… tout au moins au début.

 

On constate le recul de la position protocolaire des adjoints « Finances » et « Urbanisme » dans les rangs d’adjoints. Malgré les objectifs du programme qui étaient l’augmentation de la rigueur de la gestion communale, la mise en application, voire la révision du PLU, les négociations à mener concernant l’amélioration du PPRI, les objectifs prioritaires concernant l’amélioration de la voirie et la sécurisation de l’approvisionnement en eau potable, on ne peut que s’étonner que ces responsabilités soient reléguées derrière des délégations dont les sujets n’impactent pas autant la gestion communale, la vie locale et l’avenir de la commune.

 

S’il s’agit d’un message envoyé aux Transians, il n’est pas très positif ! On trouve autour du maire un cercle d’anciens fidèles qui ne devraient pas être des obstacles à son autorité.

 

Enfin, l’assistance transianne à cette séance d’installation du Conseil était plutôt modeste. En effet, compte-tenu du score obtenu lors du dernier scrutin, pour un troisième mandat, on aurait pu s’attendre à ce que la salle soit pleine.

 

Tag(s) : #Le conseil municipal