Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

    La Communauté d’Agglomération Dracénoise publie sur son site une information le réaménagement du stationnement autour de la gare des Arcs-Draguignan.  

"Le chantier, commencé début novembre, va se dérouler en 5 phases distinctes.

Il concernera la création d’aires de stationnement payant, de courtes et longues durées, ainsi que des espaces réservés aux abonnés, des parkings gratuits, 40 places pour les 2 roues, un cheminement piéton sécurisé, une meilleure accessibilité des personnes à mobilité réduite, un réaménagement du stationnement des bus et des taxis ainsi qu’une nouvelle pente d’accès.

La mise en service de tous les parkings, qui totaliseront près de 500 places, est programmée pour janvier 2014.

Ce chantier fait suite aux différents travaux de réaménagement intérieurs et extérieurs de la gare engagés ces derniers temps. Désormais, l’ensemble des bâtiments est rénové et les abords modernisés et accessibles offrant un confort d’utilisation renforcé."

Il faut constater que l'ensemble de ces travaux redonne un sérieux coup de jeunesse à ces installations et que les efforts financiers engagés ne sont pas à négliger, puisqu'il ne doivent pas être loin des 5 millions d'euros.

Pourtant, on peut s'interroger si ces grands chantiers n'ont pas été l'objet d'un sérieux manque d'anticipation étonnant.  

La structure de la gare elle-même, bien qu'embellie, n'a pas évolué pour tenir compte d'une augmentation des flux de voyageurs . Une séparation des flux "départ" et "arrivée", voire des passagers en transit ou en attente de leur trains n'aurait pas été inutile. L'accès aux consoles de compostage des billets des partants chargés de bagages et leur accès aux quais n'est déjà pas très aisé pour progresser à travers les bagages déposés par les usagers en transit ou en attente d'une correspondance, ainsi que les familles en attente des arrivants,  il constitue parfois un véritable slalom plutôt sportif, mais il devient impraticable lors de la sortie des usagers arrivant à destination qui sont placés devant les même difficultés. Une solution, très simple, peut-être simpliste, semblerait être de nature à résoudre ces handicaps ; elle consisterait à ouvrir directement les portails qui accèdent aux parkings. pourtant, elle n'est pas mise en œuvre.

Par ailleurs, la capacité de stationnement avait été très largement sous-dimensionnée, dans un contexte ou les usagers étaient encouragés à donner la préférence aux transports publics à celui du transport individuel, à la fois par les politiques et les médias, mais surtout par l'augmentation du prix des carburants.  

La topologie des lieux ne permettait-elle pas facilement de réaliser un parking à deux niveaux, le niveau actuel étant déjà surélevé ? Ceci permettait de doubler d'emblée la capacité du parking le plus proche et le plus accessible de la gare, bien sûr à un coût supérieur.

Les solutions mises en œuvre, qui reposent notamment et  malheureusement sur la mise en place d'un système payant là où le stationnement était gratuit,  vont néanmoins permettre une meilleure rotation des véhicules et évitera que ce parking bien éclairé, ne soit destiné comme jusqu'à présent à recevoir un trop grand nombre de véhicules "ventouses". Le système pourrait facilement s'améliorer pour être simplement incitatif en proposant la première demi-heure, où la première heure gratuite.

La création d'un parking de longue durée est aussi une bonne initiative, peut-être faudrait-il lui associer un service de navette pour transporter les personnes à mobilité réduite, les personnes âgées ; car, longue durée signifie aussi bagages volumineux, donc difficultés de déplacement pédestre.

Enfin, le système de dépose minute qui était en déjà en place ne pourrait-il pas être aussi amélioré et ne pas s'arrêter au principe "premier entré, premier sorti", mais permettre un stationnement en épis de quelques véhicules dont le temps de déchargement n'est pas toujours le même et dont les passagers ne sont pas tous dans les mêmes conditions d'urgence. Pour éviter les abus, là encore les premières minutes pourraient être gratuites, et ensuite devenir payantes à un tarif qui soit suffisamment dissuasif.

131118 Parkings gare

Tag(s) : #Stationnement & Circulation