Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lors de cette élection, outre la désignation de vos conseillers municipaux, pour la première fois, vous allez votez pour élire vos conseillers communautaires, c'est à dire ceux qui représenteront votre commune à la CAD.

 

Quelles sont les modalités de vote

 

Les conseillers municipaux sont élus, comme avant, au scrutin de liste bloquée. Vous votez en faveur d'une liste que vous ne pouvez pas modifier.

 

Vous élirez également un ou plusieurs conseillers communautaires. Au moment du vote, vous aurez comme avant un seul bulletin de vote mais deux listes de candidats figureront sur celui-ci. Vous ne votez qu'une fois et pour ces deux listes que vous ne pouvez séparer.

 

Le bulletin de vote comportera la liste des candidats à l'élection municipale et la liste des candidats à l'élection des conseillers communautaires. Les candidats aux sièges de conseiller communautaire sont obligatoirement issus de la liste des candidats au conseil municipal.

 

Quels enjeux ?

 

Le vote à scrutin majoritaire qui s'applique aux communes de plus de 1000 habitants a des conséquences particulièrement importantes, puisque la liste qui arrive en tête, même de quelques voix remporte d'emblée la majorité des sièges, d'autant que le nombre des sièges est impair.

 

Chaque vote peut faire basculer une liste dans la majorité ou dans l'opposition.

 

Prenons un exemple simple : une commune comme la nôtre, dont la population est comprise entre 5000 et 9999 habitants, doit élire 29 conseillers municipaux. Elle fait partie d'une communauté d'agglomération où elle sera représentée par 3 conseillers communautaires. Les deux premières listes seraient au coude à coude.

 

Celle qui obtient le plus de suffrage, se voit attribuer d'office à titre de "prime" 15 postes de conseillers municipaux, et 1 poste d'élu communautaire ; le solde est partagé entre toutes les listes qui ont obtenu plus de 5% des voix, proportionnellement à leur résultat.

 

Pour mieux illustrer, cet effet de prime majoritaire, nous vous proposons la petite simulation suivante où les deux premières listes arrivent "dans un mouchoir" avec quelques voix d'écart (5 voix sur 3790 votes exprimés) :

 

140215_simul-vote.JPG

 

 

Malgré cet écart faible, la première liste obtient 19 sièges sur les 29 et la seconde 4. On remarque que la liste n° 6 qui n'a obtenu que 50 voix, soit moins de 5% des votes est éliminée, et que le nombre des voix qu'elle a obtenu n'est comptabilisé pour la répartition des sièges.

 

On remarque aussi que la liste arrivée en tête est loin de représenter une majorité de l'électorat, puisqu'elle ne représente que 26.3 % des votes exprimés. Les listes concurrentes représentent ensembles 73.6 %. Pourtant, elles n'obtiennent que 10 élus et sont sans autre pouvoir que se faire entendre, dans l'opposition au conseil municipal.

 

Par ailleurs, elles ne sont représentées que par un conseiller communautaire issu de la liste N° 2. Ce dernier sera-t-il dans une majorité ou, là encore, dans l'opposition ? Tout dépend des autres communes.

 

Moralité : voter est important, on ne le dira jamais assez ! Car, une voix perdue peut faire perdre la gestion d'une commune à votre favori...

 

Maintenant, amusez-vous à faire vos propres simulations avec cette calculette utilisant "Excel" mise à votre disposition par le ministère de l'intérieur.

Tag(s) : #Municipales 2014