Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce samedi 22 septembre, le comité local du Souvenir Français (siège social : Mairie de Trans) s’est réuni dans la nouvelle salle polyvalente pour son assemblée générale annuelle.

Sa présidente, depuis 3 ans, Mme Ghislaine Megy, a remercié les autorités civiles présentes ou excusées ainsi que les nombreux présidents des comités locaux voisins et leurs porte-drapeaux.

Elle a rendu compte des divers dépôts de gerbes effectués lors des cérémonies officielles avant de passer à la désignation d’une nouvelle trésorière. Elle a aussi fait part de la difficulté de recruter des nouveaux membres (problème général en France).

Au cours de cette réunion, il a été annoncé que le congrès national du souvenir français se tiendrait à Trans le 20 avril 2013. Ce sera une grosse manifestation avec plus de 200 participants.

 

Un petit rappel pour ceux qui n’auraient pas lu notre article du 16-11-2010 qui donnait des informations sur les diverses associations qui cultivent le souvenir et la mémoire des heures prestigieuses de la nation et de leurs acteurs, dont « le Souvenir Français ».

 

Le Souvenir Français a été crée en 1887. Reconnu d’utilité publique en 1906, il est une des plus anciennes associations françaises. Association patriotique, distincte des associations d’anciens combattants, elle est ouverte à tous ceux qui souhaitent participer, en toute indépendance politique ou confessionnelle, à la sauvegarde du souvenir de nos aïeux qui ont sacrifié leur vie pour notre liberté.

 

Il a pour vocation de :

 

- Conserver la mémoire de ceux qui sont morts pour la France ou qui l’ont honoré par de belles actions, notamment en entretenant leurs tombes ainsi que les monuments élevés à leur gloire tant en France qu’à l’étranger.

- Transmettre le flambeau aux jeunes générations successives en leur inculquant, par le maintien du souvenir, le sens du devoir, l’amour de la patrie et le respect de ses valeurs.

 

Chaque année, il entretient, rénove et fleurit plus de 130 000 tombes, restaure plus de 250 monuments, réalise quelque 40 stèles et monuments commémoratifs, organise des visites scolaires sur les lieux de mémoire.

 

Ainsi, le mercredi 3 octobre, en présence des autorités locales, le comité de Draguignan installera une plaque commémorative en hommage à Emile Thomas, résistant dracénois, dans le hall du collège qui porte son nom. De même, il organisera un voyage au bénéfice  de collégiens vers un lieu de mémoire non encore précisé.

 

Cette association qui défend des valeurs ignorées par beaucoup de jeunes mérite d’être soutenue et encouragée.

Tag(s) : #Trans - Vie des associations